Le Pigeon LAHORE
Bienvenue sur le forum du pigeon LAHORE.

Vous souhaitez faire parti de ce forum, alors n'hésitez pas à vous enregistrer. Cela ne vous prendra que quelques minutes !

Merci


Le Pigeon LAHORE

Forum sur l'élevage du pigeon LAHORE
 
AccueilS'enregistrerConnexion


pensez à adhérer au Lahore Club français !!! plus nous serons nombreux plus nous verrons de LAHORE dans nos expositions !!!
je compte sur vous !!!
http://lahore-club-francais.fr/adhesion.php


Traduction du forum

Derniers sujets
» jeune Jaune cendré Barré 2017
Jeu 13 Juil - 22:39 par lolo32

» journée technique du 17 juin 2017
Jeu 13 Juil - 22:35 par lolo32

» Raphaël 2017
Sam 8 Juil - 14:45 par Raphael R

» Joyeux anniversaire yamadoben
Mar 27 Juin - 10:20 par yamadoben

» Joyeux anniversaire Saif
Ven 23 Juin - 12:18 par yamadoben

» bon anniversaire JJ-56
Sam 3 Juin - 18:42 par J-J 56

» Inscriptions à la journée technique du LAHORE CLUB FRANCAIS du 17 juin 2017 en Côte d'Or
Mar 30 Mai - 9:52 par yamadoben

» et bien bonjour
Lun 29 Mai - 9:01 par lolo32

» problème ponte lahore
Ven 19 Mai - 20:15 par J-J 56

Rechercher
 
 

Résultats par :
 
Rechercher Recherche avancée

Partagez | 
 

 la génétique de A à Z

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas 
AuteurMessage
Lulu81



Messages : 80
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 23
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: la génétique de A à Z   Mer 18 Fév - 14:36

Bonjour

Bon, je ne suis pas un pros en pigeon, loin de là...
En revanche, je suis parmi les plus expérimenté en génétique en ornithologique (il suffit d'aller voir quelqu'un de mes dernier résultat Mondiaux dans le post "Mes autres piafs")...

Une chose ma surpris en avicole, c'est que la génétique reste très peut utilisé ou pas à 100% comme il faudrait.
Elle n'est expliquer à aucun autres éleveurs non plus...
Elle est aussi "transformée" et "déviée" de ces principes fondamentaux pour retomber sur des résultats corrects qui suivent les règles de la génétiques, mais sans avoir suivi la route principale en gros.

personne ou presque ne parle des moyens de transmission, de l’hérédité de certaines mutations (couleur ou variété).

je vais donc faire un topo de la génétique générale avec des exemples de psittacidés (inséparable) car c'est ma spécialité...
Après, j'invite les spécialiste du forum à venir pour que tous ces principes soit clairement retranscrit sur les pigeons Wink

Je vais essayer de resté "calme" et de pas partir dans des explications trop complexe qui peuvent perdre pas mal de personnes.

je vais mettre un article que j'avais écrit pour une revue spécialisée
cet article est en 4 parties :
- La génétique
- Les mutations
- Les combinaisons
- Les codes génétiques

Mais la seconde partie (Les mutations) est bien trop spécifique aux inséparables, elle ne servira à rien ici...
C'est pour cette partie là, que les spécialistes génétique du forum vont être sollicités Laughing

Alors bonne lecture et n'hésitez pas s'il y a des questions Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.volailles-ornements.com/
Lulu81



Messages : 80
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 23
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: la génétique de A à Z   Mer 18 Fév - 14:41

La génétique

La génétique est une science qui ne doit pas effrayer mais au contraire aider à mieux comprendre nos oiseaux…

Les éleveurs d’oiseaux sont particulièrement attentifs à la génétique de leurs oiseaux pour essayer de faire exprimer certains allèles visibles.

Cette pratique est courante pour de nombreux passereaux exotiques et les Psittacidae chez qui les éleveurs sélectionnent des couleurs insolites, c’est notamment le cas chez les inséparables roseicollis.

Les chromosomes

Le roseicollis, comme toute espèce, est constituée de cellules.
Dans le noyau de ces cellules se trouvent les chromosomes.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Ces chromosomes portent les gènes qui contiennent l’ensemble des informations qui vont définir l’individu :
Son espèce, sa forme, sa taille, sa couleur, etc…
Chez le roseicollis, ils sont au nombre de 26, soit 13 paires.

En regardant bien, on voit qu’il y a une toute petit différence entre les chromosomes des noyaux des deux sexes.

Le mâle ZZ :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

La femelle ZW :
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Un mâle a deux chromosomes Z alors qu’une femelle a un chromosome Z et un chromosome W.
Les chromosomes Z du mâle ont la même taille, mais il y a une différence de taille évidente entre le chromosome Z et le chromosome W chez la femelle.

Comme cette paire de chromosomes est différente pour les mâles et les femelles, on les appelle chromosomes sexuels ou gonosomes.
Les 12 autres paires de chromosomes sont appelés autosomes ou chromosomes autosomiques.

A partir de là, on distingue donc deux types de chromosomes :

– les autosomes : 12 paires de chromosomes non sexuels
– les gonosomes : 1 paire de chromosomes sexuels, notés Z ou W chez les oiseaux, X ou Y chez l’homme.

On verra par la suite que des mutations peuvent affecter l’un ou l’autre de ces types de chromosomes.

Pour les autosomes, on parlera de mutations autosomales.
Pour les gonosomes, on parlera de mutations gonosomiques, ou liées au sexe.

La fécondation

Dans le noyau des cellules spécifiques à la fécondation appelés gamétes (spermatozoïdes pour les mâles, ovules pour les femelles), on ne trouve plus que 13 de ces chromosomes.

En fait à chaque fois on n’a plus qu’un seul des 2 chromosomes de la paire initiale.

C’est la réunion de deux gamètes lors de la fécondation, gamète mâle + gamète femelle, qui va déterminer les caractères et le sexe du nouvel individu.
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]
Vous remarquerez que ce nouveau sujet est un mâle.

Lors de la fertilisation, à partir de chaque « demi-cellule » se forme une cellule complète qui contient de nouveau des paires complètes de chromosomes.

Le nouveau sujet reçoit ainsi 50% du patrimoine génétique de chacun de ses parents :

– 50% venant du spermatozoïde donc du père.
– 50% venant de l’ovule donc de la mère.

Les gènes – Mutation

On a vu que les chromosomes portaient les gènes qui contiennent l’ensemble des informations qui vont définir l’individu : son espèce, sa forme, sa taille, sa couleur, etc..

Lorsque les cellules se forment, il peut arriver que l’information génétique soit mal transmise.
Un ou plusieurs gènes peuvent muter. Ils sont alors différents de l’original.
On parle de modification du patrimoine génétique : le génotype.

Chez les oiseaux, cela se traduit principalement par la naissance d’oisillons présentant des modifications de couleur ou de forme.

On parle de modification du phénotype à savoir l’apparence.

La couleur verte est héréditaire chez le roseicollis : plusieurs génes sont responsables de cette couleur.
Mais au fil du temps des mutations sont apparues… des modifications de gènes qui ont crée de nouvelles couleurs.

Chez le roseicollis, chaque mutation de couleur est le résultat d’un changement dans les pigments eumélanine et/ou psittacine ou dans la structure de la plume elle même.
Ces mutations du génotype type sauvage, vert au masque rouge, nous offre ainsi chez le roseicollis une multitude de phénotypes…

Il existe en génétique, trois modes de transmission et l’on distingue les mutations :

- Autosomales récessives
- Autosomales dominantes
- Récessives liées au sexe
Revenir en haut Aller en bas
http://www.volailles-ornements.com/
Lulu81



Messages : 80
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 23
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: la génétique de A à Z   Mer 18 Fév - 14:45

Combinaisons

Quelles mutations peut on associer ? Lesquelles sont à proscrire ?

Le principe est relativement simple :

On peut associer deux mutations qui affectent des types de pigments différents, mélanines et psittacines par exemple mais pas deux mutations qui affectent le même type de pigment : psittacine et psittacine par exemple.

On peut ainsi croiser masque orange (psittacines) et ino (mélanines) mais pas masque orange (psittacines) et turquoise (psittacines).

On note bien sûr quelques exceptions…

   les mutations dominantes comme le panaché, les facteurs foncés et violets car c’est l’association d’un ou de deux de ces oiseaux qui donnera des oiseaux simple facteur SF ou double facteur DF.
   le cinnamon-ino puisqu’il s’agit d’un crossing-over (les deux génes sont alors liés). Cette association est aujourd’hui reconnue, notamment en classe concours.
   l’opaline puisqu’il s’agit d’une restructuration des deux types pigmentaires.

Partant du principe que l’on travaille sur porteur, on évitera également l’association de deux oiseaux de mutations similaires par exemple masque orange x masque orange.


Dernière édition par Lulu81 le Mer 18 Fév - 21:07, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.volailles-ornements.com/
Lulu81



Messages : 80
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 23
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: la génétique de A à Z   Mer 18 Fév - 14:50

Les codes génétiques

Voici un tableau regroupant les différentes notations génétiques pour les mutations chez le roseicollis (adaptable aux pigeons)
[Vous devez être inscrit et connecté pour voir cette image]

Il suffit de changer les mutations des inséparables par celles des pigeons en fonction de leurs mode de transmission.
Avis aux spécialistes pigeon Wink
Revenir en haut Aller en bas
http://www.volailles-ornements.com/
Lulu81



Messages : 80
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 23
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: la génétique de A à Z   Mer 18 Fév - 15:33

Maintenant, application de la génétique plus spécifique aux pigeons...

Les symboles:

Gènes liés aux sexes dans l'ordre des dominances ,du plus dominant au moins: Almond (arlequin/magnani) : St, Hickory: StH, Quaimond: StQ, Rouge Cendré: BA, Faded (autosexable du texan) : StF, Sandy: StSa, Frosty: STFr, Chalky: StC, Bleu (ou type sauvage): (+), Brun: b, Pâle: dp,  Dilution: d, Dilution extrême: dex, Réduit: r, Rubella: ru.

Les gènes autosomes du dessin: les gènes sont allèles entres eux , ils sont classés du plus dominant au moins; Ecaillé T-pattern: CT, Ecaillé foncé: CD, Ecaillé: C, Ecaillé clair: CL, barré: +, Sans barres: c.

Les gènes autosomes modifiants la couleur sont:

En Gènes dominants: Dirty : Di ou V, Givré: Ic, Gimpel Bronzé: Gp, Grison: G, Grison tiger: Gt, Indigo: In, Kite ( bronze) : K, Opale dominant: Od, Queue blanche: Wt, Sooty: So, Spread: S, Tête blanche ( marque): Bh, Toy stencil 1:  Ts1, Toy stencil 2 : Ts2, Undergrizzle: Ug, White Grison: Gw.

En Gènes récessifs:
Albinos: al, Rusty: ry, Platin: pl, Rouge récessif: e; Ember: eEm , ces deux gènes sont allèles, Frill Stencil ou Oriental stencil: fs , Lark bronze:lb, Blanc récessif :zwh, Smoky ;sy, Iridescence : ir, Gazzi : z, Opale récessif : o,Milky ;my, Pencilled: pc, Mahogany (acajou) : ma, Pink eye dilute (dilué yeux roses) pd,Yeux perlés : tr.

Les Gènes autosomes de structures formes:
Soie: L, Huppe-coquille: cr, Frisé: Cu, Cravaté: fr, Structure du cravaté chinois: ofr, Visière: ros, Touffe nasale: Nt, Chaussé: H, Pigeon nu: na, Porc épic ( plumes restant dans les tubes): p, Culbuter: ro, Tambourinage ( roucoulement du tambour) : dr, Pattes palmées (gène létal): wl, Absence de glande uropygienne: n, Polydactilie: py, Polydactilie (nombre de doigts supérieur à 4 chez le king d'exposition): skpy, Orteils externes supplémentaires: t, Aile anormale: aw, Amputé: am, Cataracte: ca, Folie: cy, Crépu: fz, Frangé: F, Frange: fg, Maladresse: cl, Erratique: er, Achondroplasia (létal): ac, Ataxic: at, Warbling: Wr, Web foot: w, Hasz' (létal): tH, Syndrome Davis : ds, Deutch scraggly: dsc, Scraggly: sc, Slipper: sl, Sidebums: Sb, Microphtalmia: mi, Grouse: gr, Wobbly: wo, Feed blind: fb.

Les marques dominantes :
On appelle marques, les différents types de répartition entre les parties blanches et les parties colorées sur le corps d'un pigeon. Les marques sont des plus ou moins bien stabilisées ,ce qui fait qu'il y a beaucoup de défauts de marques, qui sont moins fréquents chez les marques dominantes. La transmission des marques est lié à des caractères dominants dont les gènes sont connus ou pas.

Queue blanche:
la marque queue blanche est assimilée à un gène dominant de symbole: wt

Ce gène n'ayant peu de dominance ,ne produit pas des marques parfaitement bien définies.

Tête blanche:
La marque tête blanche est commandé par un gène autosome dominant de symbole : bh

Vol blanc: Aucun gène a été identifié pour cette marque , qui colore en blanc le vol des ailes d'un pigeon. Il semble que ce soit un gène dominant qui est responsable de l'apparition de cette marque. La meilleure répartition de cette marque est 10 X 10 de chaque côté du vol.
Pour les sujets pattus (pattes emplumées), il semblerait que le vol blanc entraine obligatoirement un emplummement des pattes en blanc, ceci semble donc être lié, comme par exemple le culbutant Lillois.

Les marques moines: on appelle marques moines, lorsque le pigeon possède la tête, les vols et la queue blanche. Certaines races comme le capucin et le capucin hollandais n'existent qu'avec ces marques.Comme pour le vol blanc ,aucun gêne n'est identifié pour les marques noires, mais il semble dominant.Comme pour le vol blanc , lorsque le sujet possédant les marques moines est pattu , le plumage des pattes est obligatoirement blanc.

Les marques tête blanche-vol blanc: ce type de marque est une combinaison des marques tête blanche (bh) et vol blanc. Tout comme pour les marques moines.Le tambour de Vgtland porte des chausse, elles se trouvent blanches, puisque le vol blanc entraine obligatoirement la couleur blanche des chausses.

Les marques queue blanche-vol blanc: une association de marques , facteurs vols blancs associés au facteur queue blanche. (Wt)

Marque Gazzi:la plus connue des marques liées à un gène récessif , le symbole est z.A noter que le gazzi est un gène allèle du gène blanc récessif ( zwh,blanc a oeil de vesce), cela signifie que les 2 gènes sont situés sur un emplacement très proche du chromosome. La tête , la queue ainsi que l'aile (vol compris) sont colorés et le reste du corps est blanc.


Marque queue colorée ou Tailmark: tout le corps est blanc et seul la queue est colorée. Le gène commandant la marque queue colorée ( tailmark) est autosome récessif, dont le symbole ; zTm. C'est aussi un gène allèle du gène blanc récessif (zwh, blanc à oeil de vesce), tout comme le gazzi.

Structure ; la cravate: la cravate est une rangée de petites plumes qui poussent de chaque côté d'une ligne le long de la gorge. Ces plumes poussent à l'opposé des autres plumes de la gorge.Ce caractère est lié à un gène autosome récessif de symbole ; fr

Structure; la visière: la visière est une touffe de plumes^placées sur le front , de façon circulaire autour d'un point central et retombant plus ou moins sur le bec en recouvrant parfois les yeux. La visière a le symbole ; ros.

Structure; le chaussé: le facteur chaussé a pour caractéristique d'emplumer les pattes ceci s'exprime de différentes manières. Le symbole est H.

L'ensemble des plumes des métatarses s'étendent en éventail et des plumes sont quasiment aussi longues que des rémiges des ailes. On appelle ce type de plumage ; des pantoufles. Les races ayant ce type sont les races "pattues"
L'intermédiaire donné par l'accouplement d'un sujet à pattes lisses et d'un sujet à pattes emplumées.

La structure; frisée: le frisé est un caractère qui donne à la plume un aspect frisé,il est lié au géne de symbole Cu. L'aspect de la frisure peut aller d'une simple ondulation de la plume ,à la grosse boucle.

Structure; la plume de soie: le facteur plume de soie a pour effet d'éliminer les barbules des plumes et donc d'éliminer l'imperméabilité de la plume, ce qui lui donne un aspect doux et soyeux comme de la soie.
Le symbole est L.
Le facteur soie se rencontre principalement chez le fantail ( queue de paon).

Structure; touffe nasale: la touffe nasale est une touffe de plumes située sur le bas du front ,juste au dessus du bec et remontant en pointe. Le symbole est Nt.


Les gènes des couleurs et variétés de base:

Le jaune cendré: le jaune cendré est la dilution du rouge cendré qui parfois être comparé au kaki, mais la couleur est plus chaude et surtout il n'y a pas de barre caudale sur la queue.La dilution (symbole d) est aussi un gène lié au sexe, il est récessif.Le jaune cendré étant la dilution du rouge cendré , le symbole est Ba d.
Il est décliné sous plusieurs formes , l'écaillé (C),l'écaillé T-patterm (Ct) ,le barré (+) , le sans barre (c).

Jaune cendré écaillé T-pattern (Bad//Bad;Ct//Ct)
Jaune cendré écaillé (Bad//Bad;C//C)
Jaune cendré barré (Bad//Bad;+//+)
Jaune cendré uni (Bad//Bad;c//c)

Le kaki: est la dilution du brun.Le kaki peu parfois être comparer à du jaune cendré, mais la couleur est moins vive et surtout il y a présence de barre caudale sur la queue.La dilution (d) est aussi un gène lié au sexe, il est récessif. Le kaki étant la dilution du brun , le symbole b d .
Il est décliné en écaillé (C), écaillé T-patterm (Ct),barré (+),le sans barre (c)

Khaki écaillé (bd//bd;C//C)

Le brun: est la mutation de la couleur de base récessive du bleu type sauvage.Parfois le brun est confondu avec l'argenté, le brun se reconnaît à sa couleur un peu chocolat au niveau du dessin, est aussi à la couleur des yeux peu nette.Le brun est un gène lié au sexe qui a pour symbole : b.
Décliné en écaillé (C), écaillé T-patterm (Ct) ,barré (+),sans barre (c).

Brun écaillé T-pattern( b//b;Ct//Ct)
Brun écaillé (b//b;C//C)
Brun uni (b//b;c//c)

Le brun a une couleur des yeux caractéristique par rapport au bleu ou à l'argenté avec lequel certains peuvent le confondre.
Avec les yeux, on voit la différence entre les deux , le brun a l’œil plus terne, jaunâtre,alors que l'argenté a l’œil de coq rouge orangé classique.

L'argenté: est une dilution du bleu (type sauvage), son symbole est  d.

Argenté écaillé T-pattern(+d//+d;Ct//Ct)
Argenté écaillé (+d//+d;C//C)
Argenté barré (+d//+d;+//+)
Argentés uni ( +d//+d;c//c)

Le rouge cendré: est la mutation de la couleur de base dominante du bleu type sauvage.
Son symbole Ba

Rouge cendré écaillé T-pattern (Ba//Ba;Ct//Ct)
Rouge cendré écaillé (Ba//Ba;C//C)
Rouge cendré barré ( Ba//Ba;+//+)
Rouge cendré uni (Ba//Ba;c//c)

Les mâles rouge cendré porteurs de bleu (car une femelle ne peut-être que rouge cendré étant donné qu'elle ne possède qu'un seul gène actif sur son chromosome sexuel), possède bien souvent une pigmentation noire plus ou moins prononcée dû au fait que le sujet soit porteur de bleu. Ceci est caractéristique et si l'on cherche bien sur un pigeon assez jeune est que l'on trouve une petite plume noire (pour les moins pigmentés), on sait, que c'est obligatoirement un mâle et qu'il est porteur de bleu.

Assez souvent , les rouges cendrés porteurs de bleu , ont une couleur assez bleutée.

Le bleu: est la couleur d'origine du pigeon, c'est à partir de celle-ci ,que ce sont produitent les mutations des autres couleurs. Ce gène est lié au sexe, son symbole +.Il est déclinée comme toutes les autres couleurs en plusieurs formes ; écaillé,écaillé T-patterm,barré,sans barre., qui sont les dessins de base, tous les pigeons possèdent un dessin de base., il peut être aussi porteur d'un autre dessin suivant la dominance du dessin de base.
Dominance des dessins ( du plus dominant au plus récessif); Ct, C, +, c.

Bleu écaillé T-pattern (+//+;Ct//Ct)
Bleu écaillé ( +//+;C//C)
Bleu barré (+//+;+//+)
Bleu sans barre ( +//+;c//c)

Les mutations:  ça devient plus compliqué!
Une mutation est une modification génétique dans le génome d'une cellule , donc de l'ADN.

...


Dernière édition par Lulu81 le Mer 18 Fév - 22:37, édité 4 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.volailles-ornements.com/
Lulu81



Messages : 80
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 23
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: la génétique de A à Z   Mer 18 Fév - 21:46

...

Les mutations des gènes modifiants la couleur (dominants) :

Le spread: est un gène dominant de symbole S. Le spread (qui signifie étendre) a comme particularité d'étendre la couleur de la barre caudale sur tout le corps. Toutefois ,en combinaison avec d'autres gènes , le spread n'a plus cette particularité de cacher le dessin. En particulier avec l'opale dominant et le toy stencil qui vont faire apparaître le dessin sous forme blanche (ou bronze pour le toy stencil sans le complexe). Il y a aussi les marques qui seront présentes et visibles avec le spread du genre moiné,manteau coloré...Il n'y a aucune différence entre un spread hétérozygote et un homozygote, à part dans certains cas où l'intensité de la couleur est altérée, mais aussi avec le rouge cendré hétérozygote laissera apparaître des traces rouges sur le corps.
le bleu associé au spread donne notre fameux noir...

Bleu --> (+//+)
Spread --> (S//S)
Noir --> (+//+;S//S)
Revenir en haut Aller en bas
http://www.volailles-ornements.com/
Lulu81



Messages : 80
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 23
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: la génétique de A à Z   Mer 18 Fév - 21:48

Les mutations des gènes modifiants la couleur (récessifs) :

Rouge récessif: le gène rouge récessif est un gène autosome (e). Puisque récessif, il doit être présent en double dose sur un mâle ou une femelle pour s'exprimer. Le rouge récessif est un gène un peu spécial dans le sens qu'il produit un phénomène appelé "épistasie", lorsqu'il est présent en double dose.C'est-à-dire qu'il supprime l'expression des autres gènes présents chez le pigeon, il produit donc un masque qui va cacher les autres gènes de couleur et du dessin.C'est pourquoi ,on ne peut jamais être sûr de ce que va produire un rouge récessif accouplé avec une autre couleur, tel qu'un bleu barré classique par exemple. Toutefois , nous verrons que certains gènes ou association de gènes sont capables de s'exprimer malgré la présence d'une double dose du gène rouge récessif.

Rouge récessif (rouge classique) --> (e//e)
Dilute (gène de dilution) --> (d//d)
Jaune classique --> (e//e;d//d)


Dernière édition par Lulu81 le Jeu 26 Fév - 21:47, édité 1 fois
Revenir en haut Aller en bas
http://www.volailles-ornements.com/
Manu21

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 17/09/2013
Age : 37
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: la génétique de A à Z   Jeu 19 Fév - 7:24

Super Luca,

Merci c'est passionnant. Perso j'aime bien la génétique et j'avais réussi a un rouver ces infos en anglais. En revanche le patrimoine autosomes du Lahore semble être encore un mystère.......
Revenir en haut Aller en bas
lolo32



Messages : 94
Date d'inscription : 22/11/2012
Age : 48
Localisation : AUBIET

MessageSujet: Re: la génétique de A à Z   Jeu 19 Fév - 8:03

Je viens juste d'en finir avec la grippe....
il doit bien me rester qeulques DOLIPRANE lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
Manu21

avatar

Messages : 292
Date d'inscription : 17/09/2013
Age : 37
Localisation : Dijon

MessageSujet: Re: la génétique de A à Z   Jeu 19 Fév - 20:26

LOL
Revenir en haut Aller en bas
Lulu81



Messages : 80
Date d'inscription : 24/01/2015
Age : 23
Localisation : Midi-Pyrénées

MessageSujet: Re: la génétique de A à Z   Jeu 19 Fév - 20:30

Je sais bien que ça peut paraître long et barbant ...
Mais c'est primordial de bien maîtriser la génétique en élevage si l'on veut être au top et évoluer Wink
mettre un bon sujet avec un autre ne suffit pas hélas  lol!

après, je suis d'accord avec le principe que la génétique sert beaucoup plus à améliorer la couleur et à en créer de nouvelle, et non pas à modifier la forme générale (même si vous seriez surpris... avec les modifications de certains gènes, un Lahore peut devenir semblable à un modène scratch )

Elle est cependant très utile pour connaitre précisément la coloration des jeunes, avant même de faire l'accouplement des adultes...
Ce qui peut faire gagner du temps à l'éleveur désirant sortir une couleur bien précise Wink


Tout reste logique dans la génétique, c'est n'est pas de la magie Laughing
Mais il est vrais qu'une bonne boite de Doliprane est bien utile lors des lectures lol! lol! lol!
Revenir en haut Aller en bas
http://www.volailles-ornements.com/
Contenu sponsorisé




MessageSujet: Re: la génétique de A à Z   

Revenir en haut Aller en bas
 
la génétique de A à Z
Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut 
Page 1 sur 1
 Sujets similaires
-
» le substrat synthétique EPIWEB
» Définition des termes utilisés en génétique
» mouche-tique ...
» Cloture bon marché et esthétique!
» [Fiche] Gerbilles : génétique et Couleurs

Permission de ce forum:Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum
Le Pigeon LAHORE :: L'élevage du Lahore :: L'Elevage du Lahore :: La sélection et les croisements-
Sauter vers: